Europe L'europe s'engage République Française Ville de Bordeaux

Jacques Froissant, acteur majeur du recrutement 2.0

 
 
Jacques Froissant (Directeur du cabinet de recrutement Altaïde), était le Grand Témoin de la Plénière de restitution des travaux d'Ax'Numérique. Cet expert de l'identité numérique, du Web 2.0 et de la gestion des RH nous livre ses dernières confidences.
 
• Pourquoi avoir accepté d'intervenir lors de cette Plénière ?jacques-froissant-Altaide - cabinet recrutement

- En tant qu'ancien bordelais d'une part et surtout, comme chez Altaïde nous accompagnons aussi des chercheurs d'emploi, le feedback de l'étude m'intéressait également.
 

• En quoi consiste votre activité professionnelle ?

- Altaïde est installé depuis 2000 dans le paysage du recrutement RH auprès de l'écosystème du numérique. Après avoir travaillé auprès de start-up essentiellement nous touchons aujourd'hui l'ensemble des entreprises -de la PME aux Grands groupes- pour les accompagner dans leurs problématiques de recrutement et gestion des RH des profils liés au numérique. 

Etant pionnier du social recrutement, nous avons développé une offre de formation orientée vers les entreprises pour former les managers et recruteurs RH au sourcing et à la gestion de leur marque employeurs, grâce aux outils du web 2.0.
 
 
• Comment optimiser l'utilisation du web dans le cadre d'une recherche d'emploi ?

- Pour un chercheur d'emploi l'approche doit se concentrer sur la mise en valeur de ses compétences en développant une véritable stratégie de référencement des mots clés correspondant à son savoir. L'important n'est pas de vous retrouver dans les moteurs de recherche sur votre "Nom Prénom", mais bien via des mots clés.

L'optimisation de son profil dans les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin et Viadeo est indispensable. Chez Altaïde, nous donnons régulièrement des conseils sur notre blog et des conférences sur le sujet.
 
 
• A qui confier son e-réputation ? Quelles sociétés sont présentes sur ce secteur ?
Est-ce un marché à forte croissance ?

- On ne confie pas son ereputation, on la maitrise. Cela peut passer par la formation ou par la lecture (presse, blogs, ou mon livre : Guerilla Marketing pour trouver un emploi). Dans des cas problématiques de "mauvaise" réputation, il existe effectivement des sociétés spécialisées (comme Reputation Squad, SOS-e-réputation.com) pour vous aider à effacer (ou enterrer) ces traces et rebatir votre identité numérique. En général ce sont surtout des chefs d'entreprises, des personnes en vue, ou des politiques qui font appel à ce genre de services.
 
 
• Comment valoriser mon savoir-faire numérique par d'autres moyens que le déclaratif ?

- Par les preuves ! Donner des exemples sur son CV de réalisations; mais cela peut aussi consister à partager une présentation Slideshare avec son portfolio, un powerpoint, etc. Un profil Linkedin aujourd'hui peut être enrichi par la video, par un compte Slideshare ou par des recommandations. Il faut s'en servir !
 
ereputation - cabinet recrutement
 
• Les recruteurs sont-ils suffisamment formés à la vérification de l'e-reputation ?

- Les RH d'entreprises, surtout en PME, sont débordés et vont souvent au plus simple? d'où le risque de se contenter d'une vague "googlelisation" d'un candidat. Il est indispensable aujourd'hui de se former à ses usages.
 
 
• Quels sont les profils les plus recherchés par les recruteurs sur les réseaux sociaux ?

- Avec plus de 8 millions de français sur Viadeo et 6 sur Linkedin, on trouve aujourd'hui tout type de profils sur les réseaux sociaux. Les profils les plus recherchés sont les mêmes que les profils pénuriques habituels. Dans le monde numérique les développeurs et les profils web marketing sont très sollicités. De nos jours, une PME classique trouvera souvent de très bons profils sur ces réseaux, quel que soit le type de recrutement.
 
 
• Quelle est votre perception de la maturité numérique du secteur du recrutement ?

- Le social recrutement est en marche avec près de 50 % des recruteurs qui utilisent les réseaux sociaux même si ce n'est pas la première source de recrutement. Mais bien utilisés les réseaux sociaux permettent non seulement de raccourcir les process mais aussi de baisser les coûts de recrutement. On a rien sans rien, il faut s'y former, tester, et s'investir avant de recueillir les fruits. Les entreprises que nous accomapgnons ont généralement des résultats probants au bout de 3 à 6 mois en fonction de leur marché. Les grandes tendances sont :
  • Démocratisation de l'utilisation de Linkedin et Viadeo
  • Utilisation de Twitter et Facebook comme relais d'information et outil de gestion de marque employeur
  • Développement du "matching" avec comme exemple phare le site Qapa.fr
  • On parle beaucoup du mobile mais cela reste de mon point de vue réservé aux sites emplois et grandes entreprises.
 
Altaide - cabinet recrutement
 
 
• Quel pouvoir de contrôle de l'e-reputation de ses salariés l'entreprise posséde-t-elle ?
L'identité numérique d'un salarié : une nouvelle forme de communication externe ?

- Avec le développement des réseaux sociaux il est clair qu'il y a une vitrine élargie de l'entreprise à travers les profils des salariés ou leur prise de parole. Il est important d'éduquer, suggérer plutôt que de rentrer dans des discours de type charte cadrée, obligation... Un rappel simple aussi du contenu des contrats de travail avec leur clause de confidentialité est souvent un bon début de contrôle.

Ensuite charge à l'entreprise de mettre en place des outils simples de surveillance de ce qui se dit par les salariés sur les réseaux. Je préconise souvent à nos clients de proposer des textes tout prêt à être diffusé pour présenter l'entreprise dans un profil par exemple. La prise en main et l'animation des pages entreprises sur Linkedin et Viadeo est aussi indispensable.
 
 
• Avez-vous une anecdote par rapport à une candidature reçue ?

- Chaque CV en soi est une anecdote, mais les plus marquantes sont des CV originaux comme le CV bouteille de Perrier par exemple. Je n'ai encore jamais reçu de CV bouteille de Bordeaux. Avis aux amateurs ! ;)
 
 

 
 
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Mis à jour le vendredi 4 octobre 2013 19:36

Rejoingnez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter