Europe L'europe s'engage République Française Ville de Bordeaux

Un nouveau groupe intègre le dispositif École de la 2ème Chance

 
 
Depuis le 14 octobre 2013 un nouveau groupe de 19 jeunes originaires de la Communauté Urbaine de Bordeaux a intégré l'école de la Deuxième Chance de Bordeaux-Métropole.
 
S'appuyant sur un parcours de formation individualisé, le dispositif École de la 2ème Chance a pour objet d'aider des jeunes, sortis du système scolaire sans aucun diplôme, à rebondir et développer leur propre projet professionnel.
 
L'École s'adresse aux jeunes de 18 à 30 ans qui savent lire et écrire. Il ne s'agit pas de formation diplômante mais de rattrapage dans les différentes matières relevant du socle de compétences et permettant soit d'accéder à une formation, soit de trouver directement du travail, chaque parcours étant individualisé en fonction du projet.
 
 
Promo 4 - Ecole 2 Chance Bordeaux
 
 
Ces 6 jeunes hommes et 13 jeunes femmes qui ont intégré l'E2C ont une moyenne d'âge de 23 ans et disposent en majorité d'un niveau VI.
S'ils résident majoritairement sur la CUB, il est à noter que certains d'entre eux viennent de zones rurales du département. Les raisons qui expliquent leur présence à l'E2C, sont à la fois psychologiques (crise de l'adolescence, notations inopportunes, phobies scolaires, orientations subies...) et/ou sociales (problèmes familiaux, précarité,...).

Durant les 8 prochains mois, leur quotidien rythmera avec remise à niveau, construction et validation d'un projet professionnel et stages en entreprise. Chacun va être évalué par rapport à lui-même, à sa marge de progression, et non par rapport à ses camarades. Motivés pour s'en sortir, certains ont un projet professionnel et d'autres ont besoin de l'accompagnement de l'équipe pédagogique pour se rassurer et trouver leurs marques.
 
Ecole deuxieme Chance Bordeaux Metropole
  • A 19 ans Maxime est un touche à tout ! Durant ses années de collège il a effectué plusieurs stages en métallurgie, peinture et chocolaterie. Il entame par la suite un CAP de peinture en Bâtiment qu'il abandonne. Il pense avoir trouvé sa voie à la faveur de son premier stage réalisé dans la vente en prêt à porter. Son goût pour les vêtements et les tendances mode, sa facilité à conseiller les autres dans leurs achats sont autant d'éléments lui ont valu de se faire remarquer en améliorant significativement le chiffre d'affaires de la boutique qui l'a accueilli.

  • Il y a 4 ans, Julie très intéressée par la décoration intérieure, entreprend un BEP Architecture. En 2ème année, après un stage d'un mois dans un cabinet d'architecte, elle se rend compte que ce métier ne lui correspond pas. Elle laisse les études pour travaille pendant 2 années dans une résidence pour personnes âgées. Passionnée d'animaux elle souhaite aujourd'hui découvrir le métier d'assistante vétérinaire.

  • Balloté durant son enfance entre la France, les Etats-Unis et l'Afrique, Terence n'a pas pu effectuer une scolarité normale. A 25 ans, il a déjà testé la cuisine, la vente et la construction. Il aspire à plus de stabilité et souhaite désormais exercer une activité professionnelle dans laquelle il pourra aider ou protéger les autres. Sans doute en lien avec sa vie passée, Terence souhaite tout particulièrement travailler dans la protection rapprochée de personnalités ou dans une organisation humanitaire.
 
Tout au long de leur parcours, les jeunes effectueront des visites culturelles et d'entreprises, construiront et mettront en œuvre des actions collectives.
Ces actions collectives permettront aux jeunes de se projeter dans des actions concrètes et valorisantes sollicitant des qualités d'organisation, de responsabilité et de relation aux autres.
 
 
Promo 4 - Ecole deuxieme Chance Bordeaux
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Mis à jour le jeudi 28 novembre 2013 11:37

Rejoingnez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter